Les gars à la remorque

Galerie Photo
Revue de presse

16 octobre 2021 au Petit-Auverné:
Inauguration de la plaque à la mémoire de Jules Auffrey, Guy Moquet, Mars Bourhis.

4 septembre 2021 à Noyal sur Brutz:
Inauguration de la plaque à la mémoire de Jules Vercruysse, Maurice Ténine, Antoine Pesqué.

17 octobre 2020 à Moisdon la Rivière ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de Raymond Laforge, Charles Delavaquerie, Eugène Kérivel.


3 septembre 2020 à Lusanger ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de Titus Bartoli, Jean Grandel et Julien Le Panse.


8 février 2020 à Sion les mînes ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de Maurice Gardette, Claude Lalet et Charles Michels


Saint-Aubin des Châteaux ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de Maximilien Bastard, Hyunh Khuong An et Jean-Pierre Timbaud.

L'Histoire
Octobre 1941
Depuis un an déjà, la grande moitié Nord de la France est occupée. le gouvernement s'est installé à Vichy et Pétain a serré la main d'Hitler à Montoire dans le Loir et Cher. Il collaborera.
Très vite, depuis l'appel de Jacques Duclos et de Maurice Thorez, la Résistance s'organise.
Déjà en France, les nombreux camps d'internements se remplissent de la politique ant-communiste, raciste, xénophobe, élitiste menée par les nazis. Ils y puiseront leurs otages à chaque victoire de la Résistance.

17 octobre 2020 à Moisdon la Rivière ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de Raymond Laforge, Charles Delavaquerie, Eugène Kérivel


3 septembre 2020 à Lusanger ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de
Titus Bartoli, Jean Grandel et Julien Le Panse


8 février 2020 à Sion les mînes ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de Maurice Gardette, Claude Lalet et Charles Michels


Saint-Aubin des Châteaux ;
Inauguration de la plaque à la mémoire de Maximilien Bastard, Hyunh Khuong An et Jean-Pierre Timbaud.

45000 prisonniers passeront par les quatre camps répartis autour de la ville de Châteaubriant. Choisel sera celui où seront incarcérés les Grenier, Mauvais, Poulmarch, Granet, Timbaud et tous les opposants communistes et syndicalistes.
Le tout récent "code des otages" mis en place par les nazis, avec la complicité du gouvernement de Vichy, définit les priorités et permettra à Pucheu, ministre de l'Intérieur de Pétain et grand serviteur de la Finance, de se débarrasser de ses ennemis politiques et syndicaux qui représentaient la classe ouvrière de 36.
Le 20 octobre, l'éxécution du lieutenant-colonel Hotz à Nantes, leur donnera l'opportunité d'assassiner, dans la carrière de la Sablière, les 27 de Châteaubriant soigneusement choisis selon ce "code des otages".
Parmi les 50 otages désignés,16 passeront par les armes à Nantes et 5 au Mont Valérien à Paris.